Berlin : De l’histoire, de l’histoire et encore plus d’histoire … le 20ème siècle qui revit

Berlin est la destination parfaite pour ceux qui aiment passionnellement l’histoire ou simplement pour ceux qui ont la curiosité de découvrir l’histoire du 20ème siècle : le fameux Mur du Berlin, les bâtiments surgis pour masquer les tragédies du passé, les monuments riches d’histoire qui vous raconteront comme aucun livre ne peut le faire, les troubles du peuple allemand pendant les années difficiles de la Deuxième Guerre Mondiale et pendant tout le 20ème siècle.

Le premier monument que vous devez voir impérativement est La Porte Brandebourg : imposante, fière et solide à la manière des vrais guerriers, la porte est le symbole de la ville. C’est justement au pied de ce monument qu’étaient tenues les manifestations publiques d’Hitler. Puis, après la construction du Mur de Berlin qui divisait l’est et l’ouest, la porte devint métaphoriquement la frontière entre la liberté et la dictature. Et comme vous l’aurez déjà compris en lisant les premières paroles sur l’histoire de la ville de Berlin, il s’agit toujours de l’alternance entre l’Est et l’Ouest, entre la liberté et la contrainte. Ainsi, de la même manière que la Porte de Brandebourg, le centre ville ressent cette alternance. Le Mitte  (« le centre ») de Berlin a pu en effet reconquérir son caractère de centre ville seulement après que le Mur ait été abattu. De nos jours, le Mitte est un endroit où on retrouve une atmosphère électrique, pleine de vitalité : des bars, de petits hôtels à la mode et des commerces très recherchés font que cette zone est centrale dans la vie des Berlinois.

La Potsdamer Platz a eu elle aussi le même destin : à un certain moment elle était le symbole de la vie trépidante et la place des rencontres pour les soirées mondaines pas trop orthodoxes. Après la construction du Mur de Berlin, cette place s’est transformée en un endroit désert de l’ouest de la ville. Son abandon le plus total fit de cette zone un épi centre urbain complétement inhabité. Des nos jours ce n’est plus le cas, car la chute du Mur a fait que cet endroit a été entièrement reconstruit et qu’il devient désormais l’une des zones les plus animées de la ville.

Si vous voulez sentir au moins pour un instant sur votre propre peau ce que cela voulait dire pour les berlinois la galère de passer de l’Ouest à l’Est de la ville, alors on vous conseille d’aller sur Friedrichstrasse ; il y avait un temps où cette rue était l’une des plus longues de la ville. Elle représentait alors la frontière entre l’Est et l’Ouest. Si vous faites attention au point de contrôle Charlie, essayez de penser à ce qu’ils devaient ressentir, ces  Berlinois qui étaient censés faire la queue pendant des heures interminables pour pouvoir passer d’un côté à l’autre de la ville. Allez dans cet endroit en pensant à cela, vous ne pourrez pas ne pas être émus !

Attention quand même : Berlin n’est pas seulement synonyme de tristesse, d’histoire et de souvenirs, elle est aussi un endroit où on peut s’amuser … sur l’eau. Car on ne peut pas se rendre à Berlin sans faire un tour en bateau : relâchement et insouciance rendront cette expérience vraiment unique.

Et après tant de ballades et de souvenirs, vous devez commencer à avoir faim : alors sachez que la cuisine allemande est riche, nourrissante et variée. Wurstel, crauti et bière sont les ingrédients de base de la cuisine allemande, mais il n’y a pas que ça : la viande et les saucisses sont aussi des éléments prédominants dans les plats allemands.

Bref, Berlin est une ville tellement pleine d’histoire qu’elle devient un must pour tous ceux qui sont fascinés par le passé.

Photos : lilano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *